Markets

bonne nouvelle : les taureaux astucieux se réjouissent après une interruption de 2 jours : les facteurs clés du rallye

NEW DELHI: Les taureaux sont revenus de plein fouet à Dalal Street jeudi après une interruption de deux jours, suivant une forte baisse des prix du pétrole brut et une humeur ferme du marché mondial.

Le Sensex à 30 actions a avancé de 659 points pour terminer à 59 688. Son homologue plus large, Nifty50, a terminé un peu en dessous de 17 800 à 17 799, en hausse de 174 points.

La capitalisation boursière de toutes les sociétés cotées sur l’ESB a augmenté de Rs 1,84 lakh crore à Rs 282,7 lakh crore contre Rs 280,8 lakh crore la veille.

« Le marché financier national a connu une vague d’optimisme, suivant la force des marchés mondiaux alors que les prix du pétrole se sont relâchés, atténuant les inquiétudes des investisseurs concernant la hausse de l’inflation. chez Geojit Financial Services.

Dans la cagnotte Sensex des actions, Tech Mahindra a été le plus gros gagnant, augmentant de 3% à Rs 1 090,35. Axis Bank a augmenté de 3,22 %,

augmenté de 2,57 % et les M&M de 2,46 %. SBI, UltraTech Cement, Bajaj Finserv et figuraient également parmi les meilleurs gagnants.

En revanche, Tata Steel a chuté de 1,63% à Rs 105,85. NTPC a baissé de 0,33%, suivi de Titan, en baisse de 0,32% et Nestlé en baisse de 0,15%.

Sur le plan sectoriel, l’indice Nifty PSU Bank a augmenté de 2,51%, tandis que Nifty Financial Services a ajouté 1,48%. Dans l’espace de marché plus large, Nifty Midcap50 et Smallcap50 ont augmenté de 0,16% et 1,10%, respectivement.

Plus tôt dans la journée, les marchés asiatiques ont terminé en hausse, le Nikkei du Japon et le Kospi de la Corée du Sud ont augmenté de 0,33 % et 2,31 %, respectivement. Alors que le Shanghai Composite chinois a chuté de 0,33%.

Voici les facteurs qui ont poussé les marchés à la hausse :

Les prix du pétrole brut sont en baisse et se sont récemment échangés sous la barre des 90 dollars sur les marchés internationaux. Mercredi, le pétrole brut a clôturé à ses niveaux les plus bas depuis début février, ce qui est de bon augure pour les économies comme l’Inde qui importent la majorité de leurs besoins énergétiques. Les actions asiatiques ont fait un rallye mondial jeudi, réalisant de larges gains alors que les prix du pétrole se sont stabilisés à des niveaux plus bas jamais vus depuis avant l’invasion de l’Ukraine par la Russie, bien que la Chine ait été une exception car des données faibles ont signalé une plus grande pression sur l’économie touchée par le COVID.

Les marchés à terme ont indiqué que le rallye s’étendait en Europe plus tard dans la session, malgré une hausse attendue des taux de la BCE et les inquiétudes concernant une crise énergétique. Les contrats à terme Euro Stoxx 50 ont augmenté de 0,4% et les contrats à terme FTSE ont légèrement augmenté de 0,09%.

Les actions américaines du jour au lendemain ont enregistré leur meilleure session en près d’un mois. Le Dow Jones a bondi de 1,4% mercredi, tandis que le S&P 500 a rebondi de près de 2%. Le composite Nasdaq a avancé de plus de 2% au cours de la transaction du jour au lendemain.

Les investisseurs institutionnels étrangers (FII) sont restés des acheteurs nets sur les marchés des capitaux, car ils ont acheté des actions d’une valeur de 758,37 crores de roupies mercredi, malgré une clôture faible lors de la session précédente. Les investisseurs de portefeuille étrangers (FPI) ont versé 2 646 crores de roupies sur les marchés boursiers nationaux jusqu’à présent en septembre. En août, les investisseurs étrangers ont versé 51 204 crores de roupies en actions indiennes. La roupie s’est appréciée de 27 paise à 79,68 face au dollar américain lors de l’ouverture des échanges jeudi, suivant ses homologues asiatiques et faisant baisser les prix du pétrole brut. Au change interbancaire, l’unité nationale a ouvert à 79,72 contre le dollar, puis a touché 79,68 dans les transactions initiales, enregistrant un gain de 27 paise par rapport à sa clôture précédente. Le rendement du Trésor américain à 10 ans a baissé à 3,25% plus tôt dans la journée, après avoir atteint mercredi son plus haut niveau en plus de deux mois. Cela augure bien pour le marché obligataire local.

Les rendements des obligations d’État indiennes ont diminué lors des premières transactions jeudi, alors qu’une forte baisse des prix mondiaux du pétrole a apaisé les inquiétudes concernant l’inflation et de nouvelles hausses des taux d’intérêt. Le rendement des obligations d’État de référence à 10 ans était de 7,1372% à 10h15 IST.

La forte demande pour les valeurs informatiques et bancaires a également remonté le moral des investisseurs. Les actions, y compris ICICI Bank, Bharti Airtel et ont poussé les marchés à la hausse car elles ont contribué à près de la moitié des gains de l’indice.

.

Leave a Comment